Elections locales : 8 listes ont déjà déposé 120 millions FCfa à la Caisse des dépôts et consignations

jeudi 14 octobre 2021 • 495 lectures • 0 commentaires

Politique 1 mois Taille

Elections locales : 8 listes ont déjà déposé 120 millions FCfa à la Caisse des dépôts et consignations

PUBLICITÉ

Officiellement, du 28 septembre au 11 octobre 2021, sept (7) listes ont déposé leur caution pour les élections locales à la Caisse des dépôts et consignations. Mais, ce nombre vient d’évoluer. Il est passé à 8 listes, avec le dépôt de la caution du Mouvement des patriotes pour le développement (Mpd/Ligguey). Ce qui porte à 120 millions FCfa le montant déjà versé dans les caisses de l’Etat.

Seulement, le constat est que les plus grandes coalitions du pouvoir et de l’opposition sont jusqu’ici à la traîne, même si elles sont encore dans le délai de 30 jours arrêté pour le dépôt des cautions. 
L’engouement n’est pas encore constaté à la Caisse des dépôts et consignations (Cdc). Ce n’est pas, pour l’instant, le grand marathon des candidats à la course pour le contrôle des communes et collectivités territoriales devant les guichets de la Cdc pour le dépôt de la caution fixée à 15 millions FCfa, afin d’obtenir le quitus permettant d’être candidat aux élections Locales du 23 janvier 2022. Depuis que la Caisse des dépôts et consignations a annoncé l’ouverture des dépôts de cautions pour un délai de 30 jours durant, les mandataires de partis politiques, coalitions de partis politiques ou d'entités regroupant des personnes indépendantes, y vont au compte-goutte. Ils jouent encore avec le temps qui leur est imparti pour le dépôt des cautions. Aujourd’hui, officiellement, du 28 septembre au 11 octobre 2021, ce sont 7 listes qui ont déposé leur caution à la Caisse des dépôts et consignations, à raison de 15 millions de FCfa chacune. Mais, d’après les informations de L’Observateur, ce nombre a évolué. De 7, on est passé depuis avant-hier mardi à 8 listes avec le dépôt de la caution du professeur Aliou Sow, président du «Mouvement des patriotes pour le développement (Mpd/Ligguey). Au total, c’est 120 millions FCfa qui ont été versés, pour le moment, dans les caisses de l’Etat. Pour son parti, apprend Aliou Sow, «des militants et camarades de parti ont apporté leurs soutiens financiers. Certains ont donné des montants de 100 ou 500 mille FCfa. Les départements et sections également se sont organisés à la base et ont apporté leurs contributions. Nous avons facilement dépassé la caution demandée», dit-il.  

PUBLICITÉ


Les grandes coalitions Benno bokk yakaar, Yewwi Askan Wi, Wallu Sénégal…marquent le pas

PUBLICITÉ


Au moment où certains candidats aux élections locales ont décidé de prendre les devants et éviter d’attendre la dernière minute pour se bousculer à la Caisse des dépôts et consignations, les plus grandes coalitions du pouvoir et de l’opposition marquent le pas. Jusqu’ici, elles n’ont pas encore déposé leur caution pour les élections municipales et départementales du 23 janvier 2022. Même si elles sont toujours dans les délais. La coalition du camp présidentiel, Benno bokk yakaar (Bby) du Président Macky Sall, patiente toujours pour déposer sa  caution de 15 millions FCfa. Dans un ton distrayant, Abdoulaye Badji, trésorier de la coalition Bby, joint au téléphone, confie : «Dans les prochaines heures, nous allons naturellement déposer notre caution à la Caisse des dépôts et consignations. Moralement, nous sommes en règle. C’est juste une question de temps. Il ne s’agit pas d’une course de vitesse. Le plus important, c’est d’être en règle. Dans deux trois jours, notre coalition va déposer sa caution»,  rassure-t-il. Comme Benno bokk yakaar, la coalition «Yewwi Askan Wi» de Ousmane Sonko et Khalifa Sall n’a pas encore poussé les portes de la Cdc pour s’acquitter de sa caution. Cheikh Tidiane Dièye, président de la Commission finances  de «Yewwi Askan Wi» : «Nous ne nous préoccupons pas de cette question de caution. Le moment opportun, nous allons la déposer. Nous sommes dans le délai. La caution n’est pas un problème pour une grande coalition comme la nôtre. Nous nous occupons d’autres choses plus complexes. Les personnes habilitées sont en train de s’en charger. Le plus important, c’est qu’on déposera la caution. La coalition a sa démarche, il y a un plan d’action que nous suivons. Nous avons différentes commissions bien structurées». A la coalition «Wallu Sénégal» formée autour du Parti démocratique Sénégal (Pds) de l’ancien chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, c’est le flou total sur le dépôt de sa caution. Les responsables se renvoient ça et là la balle. Mais une source sûre contactée tard hier dans la soirée par L’Observateur a finalement confirmé que la coalition «Wallu Sénégal» n’a pas encore franchi les portes de la Caisse des dépôts et consignations pour déposer sa caution pour les Locales.  



«Business des partis et coalitions de partis autour de la caution»


Le patron de Mpd/Ligguey, professeur Aliou Sow, qui a déjà déposé la caution de son parti, a tenu à dénoncer certaines pratiques  constatées dans des partis ou coalitions de partis. «Je suis choqué. Je trouve inacceptable que certains profitent de la caution pour faire du business. J’ai appris que certains demandent à des candidats qui n’ont pas de moyens de verser de l’argent pour qu’ils les portent dans leurs coalitions. D’autres ont créé des coalitions ridicules pour ensuite demander aux gens de donner 500 mille voire 1 million de FCfa. Vous imaginez le nombre de personnes qui peuvent verser de l’argent. L’Etat doit redoubler de vigilance», alerte Aliou Sow président du parti du Mpd/ Ligguey. Ndiaye Sylla, expert des questions électorales, qui pointe du doigt, par ailleurs, la cherté de la caution pour les Locales, soutient que «le montant est exorbitant, disproportionné. Car il ne donne pas la chance aux candidats moins nantis qui ont des projets, des programmes pouvant tirer de la misère les populations à la base.»
MAXIME DIASSY (STAGIAIRE)

Cet article a été ouvert 495 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial