Bougane Guèye Dany explique les raisons de son clash avec Khalifa Sall & Cie

mercredi 8 septembre 2021 • 285 lectures • 0 commentaires

Politique 2 semaines Taille

Bougane Guèye Dany explique les raisons de son clash avec Khalifa Sall & Cie

Après avoir signé, avec réserve, la charte de profession de foi de ‘’Yewwi Askan Wi’’, Bougane Guèye Dany a annoncé, hier, face à la presse, son retrait de cette coalition. 

Leur compagnonnage n’a duré que le temps d’une rose. Moins d’une semaine après leur union, Bougane Guèye Dany et les responsables de la coalition ‘’Yewwi Askan Wi’’ ont signé le divorce. Le leader du mouvement ‘’Gueum Sa Bop’’ a claqué la porte de la nouvelle coalition regroupant une partie des opposants au régime du Président Macky Sall. «Après avoir émis des réserves, nous avons reçu mandat de nous retirer de la coalition Yewwi Askan Wi. La grande coalition ‘’Gueum Sa Bop’’ ira seule aux élections locales, mais elle reste ouverte à toute l’opposition pour faire face au régime de Macky Sall», a informé hier Bougane Guèye Dany, lors d’un face-à-face avec la presse. Lors du lancement de ladite coalition, le leader de ‘’Gueum Sa Bop’’ avait signé la charte de profession de foi avec réserve. Bougane Guèye Dany dénonçait le choix du nom, du logo et des couleurs de la coalition ‘’Yewwi Askan Wi’’. Il explique : «Ce qui s’est passé, c’est que le jour du lancement de la coalition, une vingtaine de personnalités ont signé.  Mais, je prends à témoin les Sénégalais, il n’y a personne parmi les gens qui étaient assis sur le présidium, qui connaissait, à l’avance, le nom de la coalition, son logo ou encore ses couleurs, parce qu’ils ne nous ont pas envoyé cela.  Sur la vingtaine de personnalités qui étaient sur le présidium, il n’y a que deux qui ont pris cette décision. Lorsque je suis sorti de la salle, Khalifa Sall est venu m’interpeller. Devant Malick Gakou, Barthémély Dias, Kalidou Niasse, Dr Diallo. Il m’a dit qu’ils vont régler cela et m’a invité à regagner la salle. Je lui ai dit que je vais signer la charte sous réserve. Et, grande a été ma surprise, aujourd’hui, en réunion, quand Khalifa Sall me rétorque qu’il n’y a pas de signature sous réserve.» La conférence des leaders de ‘’Yewwi Askan Wi’’ tenue hier matin a rejeté la signature sous réserve de Bougane Guèye Dany. Il l’invite à tirer les conséquences, soit en quittant la coalition ou en levant la réserve. «Puisqu’ils ont fait un communiqué pour nous demander de tirer les conséquences, soit je quitte la coalition, soit j’enlève la réserve sur ma signature, qu’ils considèrent qu’à partir de ce moment, ‘’Gueum Sa Bop’’ ne fait plus partie de cette coalition ‘’Yewwi Askan Wi’’», a fait savoir Bougane Guèye Dany. Mais, avant d’annoncer son retrait, le leader de ‘’Gueum Sa Bop’’, qui a participé à la conférence des leaders de ‘’Yewwi Askan Wi’’ hier dans la matinée, a révélé la démarche cavalière qui prévaut au sein de ce cadre. Il signale que la coalition ‘’Yewwi Askan Wi’’ est géré par un trio qui met de côté les suiveurs. Ce qui justifie son retrait. 


«Si j’étais un pion de Macky Sall, j’aurais préféré rester dans la coalition»


Bougane Guèye Dany n’a pas fini de dénoncer les manœuvres secrètes au sein de la coalition ‘’Yewwi Askan Wi’’.  Il signale : «Ils (les leaders de Yewwi Askan Wi) ont dit que la présidence de la coalition est tournante, mais les trois initiateurs seront, les seuls, à être présidents et que les autres seront de simples suiveurs. Heureusement que des gens comme Déthié Fall ont refusé. Et notre sortie a pu régler cette question, car ils sont revenus à de meilleurs sentiments.» Le même problème s’est posé avec le comité d’arbitrage qui devait être composé uniquement, selon Bougane Guèye Dany, des trois initiateurs, mais lors des discussions, ils sont revenus là-dessus et ont changé de position. «Pour les investitures, révèle Bougane Guèye Dany, ils ont dit qu’il y aura un droit de préemption, c’est-à-dire que dans les communes dirigées par un membre de la coalition, il n’y aura pas de choix, la priorité sera faite à ce dernier. S’ils ne sont pas dans ce cas de figure, ils disent qu’ils vont prendre les résultats de la dernière élection présidentielle et le parti arrivé 2e au niveau de cette commune sera prioritaire. Donc, si nous étions encore dans cette coalition, quand est-ce qu’on aura un candidat ? ‘’Gueum Sa Bop’’ n’a jamais participé à une élection. Là également, des membres de la coalition ont refusé cela et ils l’ont retiré. J’ai pris ces trois exemples pour que les gens comprennent que je mène un combat de principe», indique-t-il.
Le leader du mouvement ‘’Gueum Sa Bop’’ a profité de sa rencontre avec les journalistes pour répondre à ses détracteurs, l’accusant d’être la taupe du Président Macky Sall au sein de l’opposition. Sourire en coin, il confie : «Un pion ne sort pas, il est dedans. Si j’étais véritablement un pion comme ils le disent, j’aurais préféré rester dans la coalition, mais je suis un homme libre. Je trouve que ce sont des accusations non fondées et nous savons d’où elles viennent. Mais, je préfère les ignorer royalement.»
SOPHIE BARRO

Cet article a été ouvert 285 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial