vendredi 16 octobre 2020 • 12 lectures • 0 commentaires

Condamné à 15 jours, «10 000 problèmes» promet de ne plus fumer du «yamba»

Faits-Divers 4 jours Taille

Condamné à 15 jours, «10 000 problèmes» promet de ne plus fumer du «yamba»

Vêtu d’un T-shirt blanc à l’effigie du Grand Magal de Touba et d’un pantalon bouffant noir-blanc en quadrillés fins, l’homme au slogan «Rang mouy gaw» n’a pas perdu de temps pour se mettre dans les rangs afin de faire son mea-culpa. Devant le juge des flagrants délits, Mouhamed Fall, plus connu sous le sobriquet de «10 000 problèmes», était méconnaissable. Boule à zéro, il a été rasé après son placement sous mandat de dépôt, même s’il garde encore la barbe.

Sans ses rastas, les mains croisées derrière le dos, d’un ton calme, Mouhamed Fall reste constant à ses déclarations faites à l’enquête de police. «Je reconnais être propriétaire des deux joints trouvés par devers moi. Ils m’ont été offerts à Mbacké», reconnaît le prévenu. Si le fait de fumer du chanvre indien depuis l’an 2001 faisait partie de ses problèmes, Mouhamed Fall compte le soustraire de ceux-ci. «Je promets d’arrêter de fumer du chanvre indien», s’est-il engagé à faire. Mouhamed Fall alias «10 000 problèmes» poursuit : «On m’avait condamné une première fois à cause du chanvre indien, mais cette fois-ci sera la dernière.»


Le procureur de la République a requis un mois d’emprisonnement ferme à son encontre. Les avocats de la défense, Mes Serigne Diongue et Iba Mar Diop, ont plaidé une application bienveillante. «Son affaire alimente les débats dans les réseaux sociaux, d’où sa première sanction. Du moment qu’il a promis de cesser de fumer, je crois bien qu’il ne va plus le refaire», soutient Me Serigne Diongue. Me Iba Mar Diop, quant à lui, dira : «Du moment qu’il n’a pas nié les faits, je vous demande de lui faire une application bienveillante de la loi afin de lui permettre de retrouver vite les siens.» Le tribunal des flagrants délits, après avoir statué, reconnaît Mouhamed Fall dit «10 000 problèmes» coupable des délits de détention et d’usage de chanvre indien et le condamne à 15 jours d’emprisonnement ferme. Placé sous mandat de dépôt le 8 octobre dernier, il devra encore purger 8 jours. Il quittera la prison de Diourbel le 23 octobre prochain.


Les faits remontent durant la période du Grand Magal de Touba. Et c’est au lendemain de cet évènement religieux, dans la nuit du mercredi au jeudi, que l’activiste, âgé de 43 ans, a été interpellé à bord d’une moto Jakarta par la police à Mbacké. Soupçonnant son comportement lors d’une patrouille, le rappeur a été fouillé et une quantité de chanvre indien en vrac a été retrouvé par devers lui. Mouhamed Fall a été embarqué dans les locaux de la police. Et c’est à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel qu’il a poursuivi la célébration du Grand Magal de Touba. Devant les enquêteurs, il reconnaît sans ambages qu’il fume du chanvre indien. «Je fume du chanvre indien depuis 2001», déclare le rappeur «10 000 problèmes». Il soutient : «J’étais en possession du chanvre indien en vrac lors de mon interpellation, mais il appartient au propriétaire de la moto Jakarta.» Lors de son interpellation, le rappeur activiste allait vers un débit de boisson alcoolisée. «Je devais me procurer de deux cannettes d’alcool», précise «10 000 problèmes».


SAËR SY

#Traficdedrogue #Chanvreindien

Cet article a été ouvert 12 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 20 oct.

lune   Il est 23:42   •   temperature 33°C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial