En route vers l'instruction : Kilifeu riposte par une plainte à la cybercriminalité

mardi 14 septembre 2021 • 329 lectures • 1 commentaires

Faits-Divers 1 semaine Taille

En route vers l\'instruction : Kilifeu riposte par une plainte à la cybercriminalité

Landing Mbissane Seck alias Kilifeu a déposé, par le biais de son avocat Me Sayba Danfakha, une plainte contre son «ami» Thierno Amadou Diallo dit Thier et Dame Dieng, administrateur du site Leral, à la Brigade nationale de la lutte contre la cybercriminalité. Il les accuse de collecte illicite et diffusion de données à caractère personnel.

Un nouveau rebondissement dans l’affaire du trafic présumé de visas et de passeports dans laquelle Kilifeu et Simon, membres du mouvement «Y en a marre», sont impliqués. Dans l’attente d’un face-à-face avec un juge d’instruction probablement, prévu ce mardi, Landing Mbissane Seck dit Kilifeu a eu le temps de déposer une plainte contre son «ami» Thierno Amadou Diallo, actuellement en détention à Rebeuss pour des faits de vol, et Dame Dieng, Administrateur général du site d’informations en ligne «Leral.net», à la Brigade nationale de la lutte contre la cybercriminalité. Respectivement auteur et diffuseur de la vidéo dans laquelle on aperçoit le rappeur membre de «Y en a marre», ils doivent répondre à la Justice pour collecte illicite et diffusion de données à caractère personnel. Dans un premier temps, le rappeur déplore l’attitude de son «ami» qui, lors d’une discussion privée, a procédé à son enregistrement et cela, à son insu. Ensuite, ces enregistrements ont été diffusés au grand public par le canal du site d'informations en ligne Leral.net. «Il ressort clairement d'abord de ces vidéos que le sieur Thierno Amadou Diallo, dans une dynamique de nuire, avait invité mon mandant (Kilifeu) dans son véhicule afin de le filmer et d’enregistrer toutes leurs conservations. Ensuite, les enregistrements ont été mis à la disposition du sieur Dame Dieng, fondateur du site d'informations en ligne Leral.net qui, à son tour, a procédé à une large diffusion sur les réseaux sociaux et relayée par la chaîne YouTube», a constaté Me Sayba Danfakha, avocat de l’activiste Kilifeu, indiquant que ces agissements n'avaient en réalité que pour but de porter atteinte à la considération du sieur Kilifeu au sein de l'opinion nationale et internationale. Selon Me Danfakha, de tels faits sont indiscutablement constitutifs de collecte illicite (Thierno Amadou Diallo) et de diffusion de données à caractère personnel (Dame Dieng). «C'est pourquoi, au vu de ce qui précède et des pièces annexées, Monsieur Landing Mbissane Seck dit Kilifeu sollicite, qu'il vous plaise de bien vouloir ouvrir une enquête sur les infractions susvisées ainsi que toutes les autres que celle-ci révélera, étant précisé qu'il entend se constituer partie civile», a ajouté Me Danfakha dans la plainte. Thierno Amadou Diallo qui est déjà condamné à 2 ans, dont 2 mois de prison ferme, pour une affaire de vol en réunion, en plus impliqué dans cette histoire de trafic supposé de visa, est loin de voir le bout du tunnel avec cette nouvelle plainte. 
JULES SOULEYMANE NDIAYE 

Cet article a été ouvert 329 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial