lundi 11 janvier 2021 • 32 lectures • 0 commentaires

Football : Pape Seydou Ndiaye, une renaissance au Jaraaf

Sports 4 jours Taille

Football : Pape Seydou Ndiaye, une renaissance au Jaraaf

Plongé dans l’anonymat avec son passage à Génération Foot, Pape Seydou Ndiaye retrouve des couleurs avec les «Vert-Blanc» du Jaraaf et se replace dans la course pour un retour en Équipe nationale.

Une performance XXL, des arrêts décisifs, un penalty stoppé au bout du temps additionnel et synonyme de qualification pour le Jaraaf (1-2) pour les barrages de la Coupe CAF. Face à San-Pedro, mercredi au Stade Olympique Alassane Ouattara d’Abidjan, en match retour du deuxième tour préliminaire de la Coupe de la Confédération, Pape Seydou Ndiaye a dégoûté les joueurs et supporters ivoiriens qui sont restés scotchés en regardant, impuissants, sa prestation de haute facture. Le temps d’un match, le portier international (3 sélections) a prouvé, si besoin était, qu’il demeure l’un des meilleurs à son poste dans le football local. Hier encore, le longiligne (1,96m) dernier rempart a permis à son équipe de lancer sa saison avec un clean-sheet face à Dakar Sacré-Cœur (1-0) au stade Amadou Barry, lors de la 2ème journée de Ligue 1. Après une expérience moribonde à Génération Foot où il remporte le championnat en 2018-2019 sans être titulaire, dans la foulée de son titre en 2017-18 avec le Jaraaf, il semble retrouver son meilleur niveau. Redevenu N°1, le gardien de 27 ans savoure son retour aux affaires et se tourne vers l’avant. Sans regrets.


«J’ai fait le bon choix de revenir»


«Quand je quittais le Jaraaf pour aller à Génération Foot, c’était un choix positif, explique-t-il, après la qualification acquise à Abidjan. Il y avait beaucoup de choses qui étaient devant moi et ce choix s’imposait. Mais c’est maintenant derrière moi. Mon retour s’inscrit aussi dans la même logique et j’ai beaucoup travaillé pour retrouver ce que j’avais perdu. J’ai fait le bon choix de revenir pour donner mon expérience et aider l’équipe à aller de l’avant. Mes coéquipiers qui étaient là la saison dernière se sont battus pour amener l’équipe à ce niveau et je suis dans la continuité. Je devais aussi apporter ma pierre à l’édifice et je n’avais pas droit à l’erreur.» En revenant au Jaraaf, l’ancien de l’As Douanes retrouve sa place de titulaire aux dépens de son ami et coéquipier, Cheikh Ndoye. «Il y a une concurrence saine et mon partenaire Cheikh me pousse à exprimer ce qui est en moi. On est des frères et chacun pousse l’autre à donner le meilleur de lui. Quand je suis revenu en étant blessé la saison dernière, j’étais derrière lui pour le pousser. Il fait partie de ceux qui ont permis à l’équipe d’être en Coupe CAF.»


En attendant ses prochaines sorties en championnat et les barrages de la compétition africaine où le Jaraaf affrontera le club zimbabwéen du FC Platinum en février (match aller le 14, retour au Sénégal le 21), il affiche son meilleur visage. Kalidou Sissokho apprécie ses performances actuelles et loue ses qualités. «Il est très bon sur ses relances au pied et dégagements. Il est aussi très bon sur sa ligne de but et les balles arrêtées. Il a un bon réflexe et une excellente vision de jeu. Mais il doit parler davantage à ses défenseurs pour les replacer», explique l’ancien gardien international qui l’incite à avoir une «stabilité» pour continuer à être performant. «Ses changements de club entre Niary-Tally, Jaraaf et Génération Foot lui avaient valu ses contre-performances et coûté sa place en Équipe nationale. Un gardien a besoin de stabilité. On voit beaucoup de gardiens qui sont capitaines dans leurs équipes parce qu’ils restent souvent très longtemps dans le club. Ils peuvent y rester plusieurs années ou même y terminer leur carrière.» Estimant que «ses contre-performances sont derrière lui», l’ancien gardien de la Jeanne d’Arc verrait d’un bon œil son retour en Equipe nationale. «Avec le match qu’il vient de faire et la concentration qu’il affiche, il peut beaucoup apporter au Jaraaf et au Sénégal. C’est à lui de continuer sur cette lancée pour regagner la confiance des gens. De la même manière que tout le monde avait estimé qu’il devait sortir de l’Equipe nationale à un moment, son retour peut aussi faire l’unanimité parce qu’il est en train de faire de très bonnes performances.»


«Il est sur une bonne lancée pour retourner en Équipe nationale»


Mais pour ce faire, le vainqueur des Jeux africains de Brazzaville en 2015 et du tournoi de l’Ufoa en 2019 avec trois penalties arrêtés en finale lors de la séance des tirs au but contre le Ghana, devra composer avec une forte concurrence. «C’est vrai qu’il y a à son poste beaucoup de candidats avec Édouard Mendy, Alfred Gomis, Bingourou Kamara et autres, mais au niveau où se trouve l’Equipe nationale, seules les performances comptent, d’autant plus que beaucoup de Sénégalais estiment qu’il doit toujours y avoir un gardien de but local en sélection. Les compétitions africaines sont très relevées et s’il est à son meilleur niveau, il peut aider le Jaraaf à aller loin», assure Kalidou Sissokho qui estime qu’une équipe «a besoin d’un grand gardien de but pour performer dans ces compétitions». «Avec ses performances avec le Jaraaf et son travail à l'entraînement, il est sur une bonne lancée pour retourner en Equipe nationale. En tenant compte du contexte actuel avec le Covid et les blessures qui peuvent arriver, il peut retrouver sa place.» S’il enchaîne les prestations semblables à celle qu’il a récemment livrée à Abidjan, Pape Seydou Ndiaye aura tous les atouts de son côté pour retrouver la Tanière qu’il n’a plus fréquentée depuis 2018. La balle est dans ses gants.


OUSMANE DIOP

#Football #PapeSeydouNdiaye #Jaraaf

Cet article a été ouvert 32 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 16 janv.

lune   Il est 05:39   •   temperature °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

La mutation du virus, une problématique du vaccin Covid-19 ?

4 lectures • 0 commentaires

Social 14 heures

La nouvelle vie des ex de Macky

221 lectures • 0 commentaires

Politique 16 heures

Abidjan diagnostique la candidature de Me Augustin Senghor à la présidence de la CAF

32 lectures • 0 commentaires

Sports 1 jour

Diop Iseg-Aïssatou Seydi : Les secrets d'une difficile vie de couple

235 lectures • 0 commentaires

People 1 jour

Football : Teungueth Fc, les secrets de la réussite

35 lectures • 0 commentaires

Sports 2 jours

9e jour de disparition : Diary Sow, une affaire d’États

253 lectures • 0 commentaires

Société 2 jours

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial