samedi 26 septembre 2020 • 31 lectures • 0 commentaires

Kédougou - Un père de famille et son fils meurent calcinés par la foudre

Faits-Divers 3 semaines Taille

Kédougou - Un père de famille et son fils meurent calcinés par la foudre

Village enclavé de la région de Kédougou, Samba Ndiaye a subi un drame familial survenu dans la nuit du 24 au 25 septembre dernier. Un père de famille et son fils de 2 ans ont rendu l’âme dans des circonstances atroces, calcinés par la foudre. 

Les fortes pluies qui ont arrosé la région de Kédougou, dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 septembre dernier, ont été lourdes de conséquences pour les habitants du hameau Samba Ndiaye. Dans ce patelin situé dans l’arrondissement de Fongolimbi, les habitants pleurent la mort cruelle de deux des leurs. Il s’agit d’un père de famille, Assane Diallo, et de son fils seulement âgé de 2 ans. Tous deux ont succombé après avoir été carbonisés par la foudre. 


Selon des témoignages recueillis sur place, la forte pluie a contraint les habitants dudit village à se retrancher dans leur concession. Ce fut le cas pour Alassane Diallo qui s’était retiré dans sa case en compagnie de son fils Ibrahima (2 ans) et de son épouse Rougui Coulibaly (30 ans). Bercés par le vent frais qui soufflait sous l’effet de la pluie, Assane Diallo et les siens se sont allongés sur leur lit. Seulement, rapporte-t-on, ils peinaient à s’endormir du fait des grondements du tonnerre. Une peur bleue qui sera justifiée lorsque soudain, une puissante détonation suivie d’une décharge électrique s’est échouée dans la case des Diallo. Assane Diallo et son fils Ibrahima, touchés de plein fouet, meurent sur le coup. Plus veinarde, son épouse R. Coulibaly s’en tire miraculeusement. Elle s’arrache et sort de la case en passant par l’arrière porte, en hurlant. Ameuté, le voisinage venu aux nouvelles constate l’irréparable. Les gendarmes de la brigade de Kédougou, ainsi que les sapeurs-pompiers, avisés, ont rallié la scène du drame. 


Au terme des constats d’usage, les dépouilles d’Assane Diallo et de son fils Ibrahima sont acheminées à la morgue du district sanitaire de Kédougou. Un drame familial qui porte à 3, le nombre de victimes de la foudre dans cette contrée. Le premier cas est survenu le samedi 8 août dernier. La victime, une fille de 18 ans, Halimatou Bâ, en classe de Seconde et candidate au Bfem, avait été mortellement foudroyée, alors qu’elle vaquait à ses occupations.


Pape Ousseynou DIALLO

#Foudre #Kédougou #Drame #Pèredefamille

Cet article a été ouvert 31 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 19 oct.

lune   Il est 23:52   •   temperature 33°C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial