Loi de finances 2022 : Les détails du budget du Ministère des Sports

mercredi 17 novembre 2021 • 106 lectures • 0 commentaires

Sports 1 semaine Taille

Loi de finances 2022 : Les détails du budget du Ministère des Sports

PUBLICITÉ

Dans le cadre du Projet de Loi de Finances 2022, le ministère des Sports du Sénégal a présenté son budget pour l’année prochaine en ciblant ses priorités avec un budget qui passe de 28,9 à 30, 5 milliards FCfa, soit une hausse de 1,6 milliard de FCfa. 

En constante hausse depuis quelques années, le budget du département des Sports va connaître une hausse de 1,6 milliard de FCfa. Il passe de 28,9 à 30,5 milliards de FCfa. Car la stratégie opérationnelle du programme pour 2022 et les années à venir est de créer progressivement les conditions d’améliorer la qualité de l’offre sportive et qui permet au Sénégal d’accueillir les grands événements sportifs qui développent le tourisme. Cela se traduira, notamment, dans la mise en œuvre des programmes de construction et de réhabilitation des infrastructures sportives. 24 milliards de FCfa seront alloués à la construction, la réhabilitation et la mise aux normes des infrastructures sportives. Du moins, c’est 24 milliards de FCfa de crédit de paiement sur les 30 milliards d’autorisation d’engagement. Le projet de loi prévoit un crédit de paiement de 600 millions de FCfa sur les 4,5 milliards de FCfa d’autorisation d’engagement, pour la réfection des quatre stades : Léopold Sédar Senghor (Dakar), Lamine Guèye (Kaolack), Elimanel Fall (Diourbel) et Aline Sitoé Diatta (Ziguinchor). Ces infrastructures constituent un vrai casse-tête pour l’État. En 2018, on avait annoncé avec un grand ouf de soulagement, avec la signature d’une convention entre le Sénégal et la Chine, en présence de Han Xiao-Fei, Conseiller économique et commercial de l’ambassade de la Chine à Dakar. A l’issue de cette signature de convention, il avait été annoncé que quatre stades seront en effet relookés par la coopération chinoise. Pour un coût global de 40 milliards de FCfa, la Chine va ainsi réhabiliter trois stades régionaux mais aussi rénover intégralement Léopold Sédar Senghor de Dakar. Ce qui ne s’est pas fait jusque-là. A l’heure des excuses, les autorités avaient indexé la pandémie de Covid-19. Et tout récemment dans une interview qu’il avait accordé à L’Observateur, le ministre des Sports a promis que ce dossier de réhabilitation du stade Léopold Sédar Senghor pourrait être décanté. «On va vers le sommet Chine-Afrique (du 29 au 30 novembre). Les verrous vont sauter pour que ça démarre parce que le retard était dû au Covid-19», nous confiait le ministre des Sports. 
Le projet prévoit également des travaux d’autres stades régionaux et départementaux : Kédougou (200 millions de FCfa), Sédhiou (250 millions de FCfa), Babacar Sèye de Saint Louis (500 millions de FCfa), Kaffrine (600 millions de FCfa)…
Le projet de construction et d’équipement du stade de Cambérène va avaler 500 millions de FCfa. La construction du stade de Mbacké pour 50 millions de FCfa, de Tivaouane et Malika (310 millions de FCfa), Bambey et Nguéniène (289 millions de FCfa), Patte d’Oies et Ngelaw (200 millions de FCfa).

PUBLICITÉ


Rénovation de Marius Ndiaye à 358 millions de FCfa

PUBLICITÉ


En marge de la finale de la Coupe du Sénégal qu’il a présidée en octobre dernier, le ministre des Sports, Matar Bâ annonçait  la réfection de Marius Ndiaye qui est devenue l’une des priorités de son département. «La réfection de Marius Ndiaye est inscrite dans le budget de 2022 et vous allez voir cela sous peu à l’Assemblée nationale. Cela fait partie des priorités du département pour accompagner le basket», a dit le ministre des Sports qui répondait à une question concernant le souhait des dirigeants du basket de candidater pour l’organisation de l’Afrobasket masculin, sachant que le Sénégal a la plus belle salle de basket du continent, le Dakar Arena. Le projet du budget indique que les travaux de rénovation du stadium Marius Ndiaye vont coûter 358 millions de FCfa.
Seule infrastructure que le Sénégal avait avant la construction du Dakar Arena, Marius Ndiaye a bouffé près d’un milliard de FCfa en 2007 pour se faire une peau neuve et accueillir l’Afrobasket féminin. Cette salle avait également connu une opération de lifting en 2019 lorsque le Sénégal a co-organisait l’Afrobasket masculin avec la Tunisie en 2017. 



24 millions de FCfa pour l’entretien de l’Arène Nationale


Bijou dégoté 32 milliards de FCfa, dédiée à la lutte et à d’autres disciplines sportives, l’Arène Nationale est une infrastructure de dernière génération dont l’entretien et la maintenance ne sont pas une mince affaire. Le projet de loi prévoit 24 millions de FCfa pour l’entretien du l’infrastructure qui a très souvent été victime de la furie des supporters des lutteurs. Souvent agressée, mis à sac, ses chaises en plastique démembrées pour servir de projectiles par des supporters odieux, l’Arène Nationale sera entretenue avec un budget de 24 millions de FCfa. 
La rubrique entretien et maintenance concerne également les stades Demba Diop de Dakar (9 millions de FCfa), Iba Mar Diop de Dakar (12 millions de FCfa), Léopold Sédar Senghor (52 millions de FCfa), Lat Dior de Thiès (15 millions de FCfa)


5 milliards de FCfa pour la Can


Lors de la coupe d’Afrique des nations 2019, le Sénégal avait dégagé un budget de 3 milliards de FCfa pour permettre aux Lions de Aliou Cissé de décrocher l’étoile. Cette somme incluait la préparation et la participation. Pour la Can au Cameroun en janvier 2022, le Sénégal qui n’a que l’objectif de remporter le trophée ne devrait pas prévoir moins de 3 milliards de FCfa de budget. L’équipe nationale de football va donc se tailler la part du lion des 5 milliards de FCfa prévus pour les championnats d’Afrique de diverses disciplines sportives. Le handball qui représente le Sénégal à la Can masculine en janvier au Maroc et féminine au Sénégal devrait toucher une part des 5 milliards. Le foot féminin est également sur la voie d’une qualification à la Can 2022. Les Lionnes du football qui ont fait un bon parcours lors des éliminatoires affrontent les aigles du Mali au dernier tour qualificatif à la Can 2022.  


A noter que 19 millions de FCfa seront alloués à la rubrique dite Autres ressources extérieures non ventilées. 


Idrissa Sané

Cet article a été ouvert 106 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial