jeudi 19 novembre 2020 • 20 lectures • 0 commentaires

Lutte avec frappe : Les premières décisions du nouveau bureau du Cng

Sports 1 semaine Taille

Lutte avec frappe : Les premières décisions du nouveau bureau du Cng

Pas de délai de grâce pour le nouveau bureau du Cng qui s’est déjà mis au travail. La nouvelle équipe du Comité national de gestion (Cng) de la lutte s’est réunie hier mercredi, pour une prise de contact entre quelques membres avant la réunion du Comité directeur prévue ce samedi, à l’arène nationale. Pour cette première rencontre d’Ibrahima Sène et son équipe, il était question d’essayer de développer des stratégies comme la réduction des prix des licences pour permettre à tous les acteurs d’y avoir facile

«Nous avons jugé utile de prendre certaines décisions et qui relèvent évidemment de rabaisser le coût des licences, explique Ibrahima Sène dit Bira, président du Cng. C’est pourquoi nous avons décidé de ramener le prix de la licence du promoteur lutte avec frappe qui était de 300 000 FCFA, à 200 000 FCFA. La licence du manager qui coûtait 50 000 FCFA à 30 000 FCFA, la licence du promoteur de lutte sans frappe de 100 000 FCFA à 75 000 FCFA. La licence du lutteur avec frappe qui coûtait 10 000 FCFA est revenue à 5000 FCFA, celle du lutteur sans frappe qui était de 5000 FCFA est ramenée à 3000 FCFA. Les inscriptions de lutteurs simples sont annulées. Ils n’ont plus besoin de payer 1000 francs pour s’inscrire.» La vente de ces licences sera ouverte à partir du lundi prochain, à l’Arène nationale de Dakar. 


Les arbitres devront encore patienter pour espérer voir leur dossier traité par la nouvelle équipe du Comité national de gestion (Cng) de la lutte. La question n’était pas inscrite hier, à l’ordre du jour.  Bira Sène promet de vider tous les contentieux dans les prochains jours. «La question n’est pas encore vidée, parce que déjà, il y a une saisine. Mais qu’on nous permette d’avoir le temps nécessaire pour étudier ce dossier. Ce n’est pas un dossier aussi simple que les gens pensent. Mais il sera très tôt étudié. Il n’y aura pas de dossiers en souffrance au niveau du Cng», rassure le président Sène.


JULES SOULEYMANE NDIAYE 

#Lutteavecfrappe #Décisions #CNGdelutte

Cet article a été ouvert 20 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iPhone et iPad
*Bientôt disponible sur Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial