Lutte : Une entrée payante pour la reprise du face-à-face Mod'Lo-Ama Baldé

jeudi 8 avril 2021 • 63 lectures • 0 commentaires

Sports 1 semaine Taille

Lutte : Une entrée payante pour la reprise du face-à-face Mod\'Lo-Ama Baldé

Devant l’impossibilité d’organiser le face-à-face Modou Lô-Ama Baldé sans risque de débordement, Luc Nicolaï & Co cherche trouvaille. Quelques options défilent déjà dans la tête du promoteur. 

La foule monstre qui a envahi mardi soir les locaux de la télévision qui devait abriter le premier face-à-face entre Modou Lô et Ama Baldé a fait annuler un choc verbal qui était parti pour donner du grain à moudre. Plus que jamais avertie que la bataille psychologique entre les deux lutteurs les plus populaires du moment ne peut se tenir dans un endroit restreint sans courir le risque de débordement, la structure Luc Nicolaï & Co serait en train de réfléchir sur le bon format à adopter pour permettre à Ama et Modou Lô de se jauger sans que l’excitation de leurs inconditionnels ne soit de trop. 
La structure organisatrice de l’évènement est en train d’envisager toutes les options possibles pour organiser ce face-à-face tant attendu dans les meilleures conditions. Pour le moment, deux options assez intéressantes taraudent l’esprit du promoteur et ses collaborateurs. 


A l’Arène Nationale avec Dip et Ngaka Blindé au battle 


L’idée est géniale et frise l’extase. Organiser le face-à-face entre Modou Lô et Ama Baldé à l’Arène Nationale, en marge d’un gala de lutte simple, fait déjà saliver. «Après la foule que nous avons vue mardi soir qui témoigne que les supporters ont vraiment la nostalgie de ces événements, nous pensons que l’idéale serait d’aller à l’Arène nationale. Nous réfléchissons sur le bon format pour rentabiliser le face-à-face entre Modou Lô et Ama Baldé. Ça va être payant et on pourra mieux canaliser la foule. Ça devra être en marge d’un tournoi de lutte simple», nous confie un membre du staff de Luc Nicolaï and Co. Mieux, la structure du promoteur de Mbour cogite sur un autre plan qui pourrait rendre le fameux «tête-à-tête» entre Ama et Modou Lô plus attrayant. «Nous nous sommes dit que, puisque les jeunes qui suivent la lutte sont également des consommateurs de Rap, pourquoi pas ajouter à la fête un battle entre Dip Doundou Guiss et Ngaaka Blindé, deux rappeurs en vogue. Nous savons que ça va être du lourd, mais ça nous tente vraiment», ajoute la source. Il précise que rien n’est encore arrêté, mais c’est à l’état de projet. 


Un combat Diène Kaïré-Baye Mandione


La deuxième option n’est pas moins intéressante. Luc a déjà pensé à organiser un combat de lutte entre Diène Kaïré qui a terrassé Modou Anta dimanche dernier, et Baye Mandione. Ce combat qui ne manque pas d’enjeu pourrait drainer du monde à l’Arène nationale, en marge d’un face-à-face Modou Lô-Ama Baldé. «Vous savez, Baye Mandione  a terrassé Boy Kaïré par deux fois. Il serait intéressant de voir le fils de ce dernier aller défier le bourreau de son papa. C’est là l’enjeu du combat qu’on pourrait coupler avec le choc verbal entre Modou et Ama» confie notre interlocuteur qui précise que ce ne sont que des options sur lesquelles le staff réfléchit et que la décision sera prise très bientôt. 
Il y a bien une troisième option, mais très improbable, c’est de délocaliser cet événement en Gambie. Selon le proche du promoteur de la Petite-Côte, des propositions venues de la Gambie sont sur la table de Luc Nicolaï. «Des Gambiens,  promoteurs d’événements, sont intéressés par ce face-à-face. Ce n’est qu’une option de plus qui montre que ce combat est très populaire», se réjouit-il. 
Le promoteur que nous avons joint au téléphone n’a pas souhaité dévoiler son plus. Luc Nicolaï a juste tenu à préciser que si l’événement de mardi passé a été annulé, c’était juste par précaution. «On n’avait pas voulu prendre des risques, mais il n’y a pas eu de débordement comme on peut le penser. On s’est dit qu’avec cette foule aux alentours, ça pouvait peut-être dégénérer», dit-il tout en reconnaissant qu’il réfléchit sur la meilleure stratégie. 
IDRISSA SANE 

Cet article a été ouvert 63 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial