lundi 28 septembre 2020 • 109 lectures • 0 commentaires

Trois dignitaires mourides rejettent les bœufs de Sokhna Aïda Diallo 

Société 2 mois Taille

Trois dignitaires mourides rejettent les bœufs de Sokhna Aïda Diallo 

Les choses se compliquent davantage pour Sokhna Aïda Diallo. Après les limites qui lui ont été fixées pour la célébration à Ngabou du départ en exil de Serigne Touba, elle a aussi été interdite de Magal à Madinatou Salam. Aussi, le Khalife des mourides, Serigne Cheikh Saliou, Serigne Bassirou Abdou Khadr ont refusé de prendre les bœufs qu’elle a voulu les envoyer. 

L’étau se resserre autour de Sokhna Aïda Diallo. La veuve de Cheikh Béthio Thioune se heurte de plus en plus à la détermination de dignitaires mourides à l’obliger à rentrer dans les rangs, se conformer aux recommandations du khalife des Mourides. Et Touba use de tous les moyens pour l’en contraindre. Après que des limites lui ont été fixées par le Khalife dans l’organisation à Ngabou du Grand Magal de Touba prévu le 6 octobre prochain, Sokhna Aïda Diallo a essuyé des revers ce week-end avec le refus de trois dignitaires mourides de prendre les bœufs qu’elle a voulu leur offrir. D’après des informations de L’Observateur, la délégation envoyée par la veuve de Cheikh Béthio Thioune auprès du Khalife général, Serigne Mountakha Mbacké, de Serigne Cheikh Saliou et de Serigne Bassirou Abdou Khadre n’a pas pu convaincre les dignitaires mourides d’accepter les cadeaux de leur «guide». Comme s’ils s’étaient donnés le mot, les guides religieux ont clairement indiqué aux émissaires leur opposition à recevoir un cadeau venant de la dame, surtout qu’elle rechigne à se conformer aux recommandations du Khalife général des Mourides.


Dans les rangs des «Thiantacônes» proches de Sokhna Aïda Diallo, l’on refuse de verser dans ce débat. Dans l’entourage de la dame, l’on veut se concentrer sur la majorité des chefs religieux qui demandent des appuis en bœufs, plutôt que sur une minorité dont ils respectent leur choix.  


Cette situation met Sokhna Aïda Diallo dans une mauvaise passe à la suite du décret du chef de l’Establishment mouride qui interdit toute manifestation folklorique du camp de Aïda Diallo au prochain Magal. Une décision prise pour prévenir contre les débordements constatés l’année dernière à Ngabou, fief de la dame. La déclaration avait été portée par le responsable moral du Dahira Safinatoul Amane. Serigne Modou Lô avait vite fait de préciser que cette injonction fait suite à une large concertation entre Serigne Cheikh Saliou, Serigne Mountakha et Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre. D’ailleurs, dans l’exécution de cette décision du Khalife, les forces de l’ordre sont déjà mises à contribution. La gendarmerie a effectué deux descentes à Ngabou, entre vendredi et samedi, pour rappeler à Sokhna Aïda Diallo les dispositions exigées par Serigne Mountakha Mbacké pour l’organisation du Magal. Mais, les pandores se sont contentés de parler à son entourage immédiat qui soutient que leur guide est hors du pays.


Un Magal à Madinatou Salam interdit


Le refus de ses «hadiya» n’est pas le seul revers subi par Sokhna Aïda durant ce week-end. Interdite de Magal à Ngabou, la veuve du guide des «thiantacônes» avait planifié de délocaliser son quartier général à Madinatou Salam, dans le département de Mbour, pour fêter le départ en exil du fondateur du Mouridisme. Mais, elle se serait heurtée à l’opposition de Serigne Saliou Thioune à un tel projet. Le khalife de Cheikh Béthio Thioune, qui a le soutien total de Touba sur cette position intransigeante, a évoqué, selon des sources de L’Observateur, des problèmes de sécurité compte tenu des heurts qui avaient opposé les deux camps des «thiantacônes» au mois de juin dernier lors d’affrontements entre les deux camps autour de l’héritage de Cheikh Béthio Thioune. Serigne Saliou Thioune a évoqué la jurisprudence dans ce fief qui cristallise les attentions des disciples depuis le rappel à Dieu de Cheikh Béthio. Enfin, Serigne Saliou Thioune, requinqué par la dernière position de Touba devant les agissements de Sokhna Aïda Diallo, juge inacceptable de lui laisser une seule portion pour dérouler ses activités. Pour lui, cautionner son Magal à Madinatou Salam serait une forme de désobéissance à la recommandation de Serigne Mountakha et de Serigne Cheikh Saliou Mbacké. Sokhna Aïda Diallo, dont la présence n’est pas encore signalée à Ngabou pour les besoins du Magal, serait dans une impasse lorsqu’elle a été informée de cette nouvelle donne. 


EL-H ABDOULAYE BAMBA SALL

#SokhnaAidaDiallo #Boeufs #MagaldeTouba #Rejet #Dignitairemouride #SerigneCheikhSaliou #SerigneBassirouAbdouKhadr #

Cet article a été ouvert 109 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iPhone et iPad
*Bientôt disponible sur Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial