Cet article a été publié dans le journal IGFM

Palais de Justice : Bamba Fall échappe de justesse à des poursuites

samedi 15 janvier 2022 • 6968 lectures • 1 commentaires

Politique 2 jours Taille

Palais de Justice :  Bamba Fall échappe de justesse à des poursuites

PUBLICITÉ

Hier vendredi, Bamba Fall qui bat actuellement campagne pour rempiler à la mairie de la Médina, a peut-être échappé à une condamnation, au palais de Justice de Dakar.

Le maire sortant, candidat à sa propre succession et deux de ses militantes, Adji Coumba Diop et Adja Ndoye, assistaient au procès de Mamadou Ly (agent municipal de la mairie de la Médina) et de Babacar Diagne (militant de Cheikh Ba), poursuivis pour des faits de violences et voies de fait, durant la présente campagne électorale.

Toutefois, renseigne Les Echos, comme d'audience avait tiré en longueur dans une salle bondée de monde, le public ne cessait de faire des signes de désapprobation. Ce qui a amené le juge à les mettre en garde sur leurs réactions jugées incorrectes par le tribunal.

Et c’est Adji Coumba Diop qui a été la première à être appelée à la barre par le juge. Elle sera plus tard rejointe par son mentor, Bamba Fall et Adja Ndoye, une autre militante. Ces derniers se sont permis de rouspéter en pleine audience.

Le juge, après avoir vidé le dossier sur lequel il devait statuer, a appelé Bamba Fall, Adji Coumba Diop et Adja Ndoye. Il leur a demandé s'ils n'avaient pas entendu les mises en garde qu'il avait faites. Bamba de répondre: «Je n'étais pas là et je venais juste d'arriver».

N'empêche, il leur a fait savoir qu'il pouvait les pour- suivre pour le délit de trouble d'audience. «Je pouvais vous poursuivre pour trouble d'audience puis commettre des avocats d'office et vous juger afin de prendre une décision», leur fait-il savoir. Mais, le magistrat décidera de ne pas mettre en branle cette procédure. Ils les laissera rejoindre le public.

Par ailleurs, l’agent municipal Mamadou Ly et Babacar Diagne du camp de Cheikh Ba, ont été libérés. Le juge a décidé d’un renvoi des fins de la poursuite. Mais, le magistrat les mettra en garde contre toute velléité de violence durant la campagne.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 6968 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 18 janv.

lune   Il est 01:27   •   temperature °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial