Rétrogradé du directoire, Déthié Fall désavoue à nouveau Idrissa Seck

lundi 28 décembre 2020 • 245 lectures • 0 commentaires

Politique 2 mois Taille

Rétrogradé du directoire, Déthié Fall désavoue à nouveau Idrissa Seck

Destitué de son poste de vice-président et nommé secrétaire national chargé du développement industriel du parti Rewmi par le président Idrissa Seck, le député Déthié Fall décline son nouveau poste et donne rendez-vous prochainement aux Sénégalais. 

Acte 2 pour Déthié Fall. Le député «Rewmiste» a encore remis le couteau dans la «plaie béante» de son parti traversé par des violentes secousses depuis le ralliement de son leader à la mouvance présidentielle. Après avoir ouvertement «démenti» son mentor Idrissa Seck qui avait soutenu, lors d’une réunion de son parti au Cyber campus de Thiès,  que Dethié Fall n’avait pas bien apprécié l’entrée au gouvernement de ses camarades de parti Yankhoba Diattara et Aly Saleh Diop, l’ancien vice-président de Rewmi a, une nouvelle fois, «décliné» le choix de son président de parti. Il ne veut aucunement occuper le poste de Secrétaire national chargé du développement industriel du parti Orange, comme décidé par le président Idrissa Seck, qui a fait une nouvelle restructuration de sa formation politique, hier dimanche 27 décembre 2020.


Une déclaration publique au courant de janvier prochain


Dans un communiqué envoyé à la rédaction de «L’Observateur», le parlementaire, connu pour ses positions tranchées, a tout bonnement «refusé» de prendre la portion incongrue de responsabilité - vu ses fonctions politiques antérieures au sein du Rewmi - servie par le président du Conseil économique, social et environnemental (Cese). L’ancien numéro 2 de Rewmi donne rendez-vous très prochainement au peuple sénégalais pour lui exprimer son «engagement politique exclusivement orienté à son service». Et selon des informations de L’Observateur, Déthié Fall compte faire une déclaration publique, qui sera certainement attendue par les Sénégalais, au courant du mois de janvier 2021, pour faire ses adieux à sa formation politique. 


Le 29 novembre 2020, Déthié Fall a été «destitué» de son poste de vice-président de Rewmi. Sous la directive de leur président, Idrissa Seck, les membres du Secrétariat national et les coordonnateurs départementaux du parti Orange, réunis en urgence à Thiès, ont «entériné» la destitution du député Déthié Fall des instances du parti. Le «péché impardonnable» du parlementaire serait lié à sa «virulente» sortie contre le Président Macky Sall, le vendredi 27 novembre 2020 à l'Hémicycle, lors du passage du ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural, Moussa Baldé. «La vision de Macky Sall quitte Diamniadio pour rejoindre la vallée du fleuve Sénégal pour que les terres de l’Anambé puissent être utilisées. Afin que le chômage soit impérativement réglé par l'agriculture», avait lancé le député lors de sa prise de parole à l’Assemblée nationale. Une bravade contre le Macky que Idrissa Seck a sanctionnée. Selon le président de Rewmi, son «poulain» n’a pas digéré le fait d’être «écarté» de l’attelage gouvernemental au profit de certains de ses camarades de parti nommés ministres. Mais dans un post publié sur les réseaux sociaux, Déthié Fall a battu en brèche les propos de son leader. Il répliquait à ce titre : «Je précise à l’opinion nationale et internationale que je n’ai jamais été demandeur, ni d’un poste de député ni d’un poste de ministre, auprès de qui que ce soit. Je suis un professionnel qui a toujours gagné sa vie dans le privé.»


IBRAHIMA KANDE

Cet article a été ouvert 245 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial