Un paysan accusé d’avoir abusé à 2 reprises d’une malade mentale

jeudi 26 novembre 2020 • 30 lectures • 0 commentaires

Faits-Divers 1 mois Taille

Un paysan accusé d’avoir abusé à 2 reprises d’une malade mentale

Paysan domicilié au village de Sinthiou Ndiémé (région de Tamba), Bassirou Diouf (35 ans) a été déféré hier mercredi au parquet de Tamba pour viols répétés sur une malade mentale.

Bourgade enclavée dans le département de Koumpentoum (région de Tamba), Sinthiou Ndiémé s’est tristement révélée par une rageante affaire de mœurs qui continue d’indigner plus d’un habitant de cette contrée. Il est question d’une malade mentale qui a été sexuellement abusée, à plusieurs reprises, par un paysan habitant le village. Une affaire qui a fini par atterrir au parquet du Tribunal de grande instance de Tamba.


Âgé de 35 ans, Bassirou Diouf s’est fourré dans un sale pétrin qui lui a grandement ouvert les portes de la prison de Tamba. Il est accusé d’avoir violé à maintes reprises une jeune malade mentale âgée de 20 ans. Des faits qui, selon des sources bien au fait de cette affaire de mœurs, remontent au 17 novembre dernier. Ce jour, B. Diouf qui voulait assouvir sa libido, jette son dévolu sur la jeune malade mentale. Usant de la vulnérabilité de celle-ci, le paysan l’a contrainte à entretenir des rapports sexuels. Ne pouvant continuer de subir les assauts répétés de B. Diouf, cette dernière va, dans un moment de lucidité, narrer sa mésaventure à sa grande sœur. Dans la même veine, elle explique les circonstances dans lesquelles elle a été abusée à deux reprises par le paysan B. Diouf. Pour se faire une religion sur les accusations gravissimes articulées par la victime, ses proches l’ont acheminée au centre de santé de la localité où elle sera consultée par la sage-femme. Dans ses conclusions, la blouse blanche atteste que la patiente est victime d’une, «défloraison ancienne de l’hymen». Muni de ce document médical, les parents de la fille ont saisi les gendarmes de la Brigade de Koumpentoum d’une plainte. L’enquête ouverte a conduit à l’arrestation du mis en cause. 


Entendu, B. Diouf tente, dans un premier temps, de mener en bateau les gendarmes. Ayant retenu à son encontre des indices graves et concordants en plus du document médical, les hommes en bleu l’ont déféré hier mercredi au parquet de Tamba, d’où il a fait l’objet d’un retour de parquet. 


Pape Ousseynou DIALLO

#Abussexuel #Maladementale #Koumpentoum

Cet article a été ouvert 30 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial