Youssou Ndour, le Président et l'appui aux artistes

jeudi 24 décembre 2020 • 650 lectures • 0 commentaires

Culture 9 mois Taille

Youssou Ndour, le Président et l\'appui aux artistes

La médiation entreprise par Youssou Ndour a été concluante. Le ministre-conseiller du chef de l’Etat a pu, avec le concours des ministres de l’Intérieur et de la Culture, réussir à décrocher du Président Sall un appui en faveur du monde du spectacle.

Le Covid-19 s’agrippe encore au monde et entrave le retour aux affaires des acteurs culturels. Spectacles interdits, salles fermées, la crise sanitaire sombre davantage les artistes dans leur triste sort. Une situation qui leur a donné un haut le cœur et provoqué chez eux un courroux qu’ils ont d’ailleurs déversé, hier mercredi, sur la Place de la Nation (ex-Place de l’Obélisque). Face à cette situation, le chanteur Youssou Ndour avait, depuis la suspension des activités culturelles, entrepris une médiation qui l’a conduit à rencontrer le ministre de l’Intérieur, son collègue de la Culture et échangé avec le chef de l’Etat. Une occasion pour Youssou Ndour d’exposer au Président la situation très précaire des artistes. En «Père de la Nation», Macky Sall a décidé d’accorder un appui financier conséquent au monde du spectacle. La médiation porte ainsi ses premiers fruits. «Nous avons rencontré le président de la République qui a pris la décision d’appuyer le monde du spectacle en cette période de fin d’année. La mesure sera effective dans les prochains jours. Cela leur permettra de souffler un peu», explique la star planétaire. Youssou Ndour précise que «cet appui n’exclut personne. Cela concerne tous les acteurs de la chaîne du spectacle. Aucun acteur culturel ne sera en reste. Les musiciens, danseurs, batteurs de tam-tams, ‘’bongoman’’… tous seront pris en compte». C’est parce que le chef de l’Etat a été amené à prendre conscience du manque à gagner en cette période de festivités. Un moment habituellement faste où les artistes multipliaient les spectacles, se bourraient l’escarcelle à souhait. C’était, en somme, un rendez-vous à ne pas manquer. Mais l’infection virale a joué cette année un mauvais tour aux artistes. «Socialement et économiquement, les artistes traversent des moments difficiles. Depuis dix mois, les artistes n’ont pas travaillé. Toutes leurs activités sont bloquées, surtout en cette fin d’années où ils tenaient d’habitude plusieurs spectacles. Mais je les invite à rester sereins.» Non sans donner son avis sur la réouverture des salles de spectacle sollicitée par certains acteurs culturels. «Ce n’est pas seulement les ministères de l’Intérieur et de la Culture qui doivent traiter ce dossier. Un avis des scientifiques du ministère de la Santé est nécessaire.» Selon le «Roi du Mbalax», cette médiation a été facilitée par ses interlocuteurs. «Je remercie le ministre de l’Intérieur et celui de la Culture pour l’écoute, l’ouverture et l’organisation du secteur. Je remercie aussi particulièrement une personne qui a joué un rôle majeur dans les discussions et dont je tairai le nom, mais il se reconnaîtra.»


AIDA COUMBA DIOP

Cet article a été ouvert 650 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial