samedi 9 janvier 2021 • 117 lectures • 0 commentaires

Dakar Dem Dikk : Plus de 200 agents fictifs, des milliards de pertes cumulées 

Économie 6 jours Taille

Dakar Dem Dikk : Plus de 200 agents fictifs, des milliards de pertes cumulées 

Le directeur général de Dakar Dem Dikk (Ddd) a fait face à la presse pour faire le point sur ses 100 jours d’exercice à la tête de la société de transport. Oumar Boun Khatab Sylla a dénoncé la «gestion calamiteuse» de son prédécesseur, Me Moussa Diop.

Il y a l’envers et l’endroit. A l’heure des règlements de compte à la société Dakar Dem Dikk, les révélations inscrites au tableau sont fracassantes. Les accusations, les unes plus graves que les autres convergent vers l’ancien directeur général, Me Moussa Diop. Les propos tenus hier lors de la  conférence de presse de son successeur, Oumar Boun Khatab Sylla sont en contradiction avec ceux de Me Moussa Diop qui, au lendemain de son limogeage, s’est dit satisfait de son bilan. Oumar Boun Khatab Sylla a peint une entreprise en difficultés, d’ordre financier surtout. Il révèle : «Dakar Dem Dikk est ce qu’il convient d’appeler en droit une société en difficulté. J’ai hérité d’une situation avec des pertes cumulées de 30, 5 milliards F Cfa. C’est ce bilan dont aujourd’hui, se réjouit Me Moussa Diop. Tous les exercices à la tête de Ddd ont été négatifs. Les dettes sociales que j’ai trouvées ici c’est 7,140 milliards F Cfa, parmi d’autres catégories de créances. Pour les actifs financiers de Dakar dem dikk au 15 septembre (le jour où je prenais service), il y avait 81 millions F Cfa disponibles dans les comptes bancaires et caisses de Ddd…Le dépôt à terme au niveau de la Banque islamique du Sénégal (Bis) d’un montant initial de 1,6 milliards F Cfa a été compromis à hauteur de 954 millions F Cfa pour des raisons de paiement de salaire, m’a-t-on dit. Pour être transparent et objectif, nous avons relevé un reliquat pour compensations de l’Etat à hauteur de 4 milliards F Cfa entre 2017 et 2020. Vous aurez relevé avec moi que la situation financière a été catastrophique et c’est dû en partie aux effectifs pléthoriques. Il faut le dire, il y a des recrutements abusifs à Dakar Dem Dikk. Sans l’intervention du président de la République, Dakar Dem dikk serait à l’arrêt.» Sur la situation du parc automobile, le directeur général de Dakar Dem Dikk affirme que la société dispose de 1 032 bus, dont 475 neufs de l’Etat en 2016, 325 mini bus tata neufs en 2019, mais que sur 1032 bus 504 autobus sont en panne, soit 50% du parc. «Sur ces 504 bus, en l’espace de 100 jours, nous avons pu relever 150 bus que nous avons réinjectés dans le parc et ils circulent. Pendant ces 100 jours, nous avons mis l’accent sur l’urgence et le marché des pièces de rechange a été un centre d’actions pour nous.» En plus de cela, il y a un problème de fourniture en carburant. «Lorsqu’on parle de transport de masse, il faut parallèlement structurer un stock de sécurité. Ce n’est pas le stock à partir duquel, il faut puiser pour remplir les bus, c’est le stock vers lequel il faut aller en cas d’urgence. Le stock de sécurité de Dakar Dem Dikk n’avait jamais été structuré. Depuis, nous avons pu sécuriser 200 mille litres. Ddd devait un milliard F Cfa de carburant et n’avait pas les moyens de les payer. C’est l’Etat qui nous a accompagné dans un moratoire.»


«Plus de 200 agents fictifs»


De révélations en révélations, Oumar Boun Khatab Sylla informe qu’après un audit physique de l’entreprise, il a été constaté plus de 200 agents fictifs. «Lorsque j’ai fait l’audit de l’entreprise, j’ai simplement demandé qu’on bloque les salaires de ces agents, assure Boun Khatab Sylla. En tant qu’avocat, Me Moussa Diop sait que si ces salaires ne sont pas justifiés, sa responsabilité civile et pénale sera engagée. Les deux plus grands restaurants de Ddd étaient gérés par ses épouses. Et j’ai licencié l’une d’entre elles, car la dame en question était en disponibilité. Et à la fin de la disponibilité, elle n’était pas revenue. Et j’ai licencié tous ses ‘intouchables’. J’avais décidé de ne pas communiquer pendant 6 mois, mais je n’en peux plus.» S’il a décidé de briser le silence, c’est que parce qu’il a été relayé dans la presse que le chef de l’Etat a bloqué les indemnités de Me Moussa Diop.  «Lorsqu’il a quitté Ddd, le Conseil d’administration a voté ses indemnités pour un montant de 120 millions F Cfa. Et dans le Conseil d’administration, il y avait le représentant du ministère du Budget, du ministère des Transports... En venant, ces agents reçoivent des instructions de leur tutelle. Pensez-vous que si le président de la République voulait faire des crocs-en-jambe, ces agents allaient voter ça ? Je ne savais pas qu’il pouvait descendre aussi bas. Moussa Diop raconte des contrevérités et veut manipuler l’opinion. Il cherche à se victimiser.  Ce n’est pas un secret, le salaire du directeur général de Dakar Dem Dikk, c’est 5 millions F Cfa. Quand il a perdu un de ses proches, il m’a demandé de l’aider à rentrer dans ses fonds. Et c’est par la suite que j’ai déboursé 30 millions de F Cfa sur les 120 millions F Cfa qu’on lui devait. D’ailleurs, après son départ, les salaires des mois d’octobre, novembre et décembre étaient payés par l’Etat du Sénégal. J’ai été très déçu par Moussa Diop. Nous n'avons même pas le temps de l'adversité. Mais il y a des lignes rouges à ne pas franchir.» Me Moussa Diop appréciera.


Me MOUSSA DIOP, ANCIEN DIRECTEUR DE DAKAR DEM DIKK  : «Ce n’est pas parce que j’ai touché au troisième mandat qu’on va envoyer des mercenaires pour me salir»


«Vous m’entendrez rapidement. Je ne dis pas sous peu, mais rapidement. Ce sera une réplique documentée. Ce n’est pas parce que j’ai touché au troisième mandat qu’on va envoyer des mercenaires pour me salir. On a tout compris. Les Sénégalais ont tout compris. Je ferai une sortie pour éclairer la lanterne des Sénégalais. Je m’expliquerai très rapidement.»


CODOU BADIANE

#DakarDemDikk #Situationfinancière #Audit #MeMoussaDiop

Cet article a été ouvert 117 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial