Le lutteur Ameth Lac Rose et son acolyte Olden, arrêtés pour agressions

jeudi 18 novembre 2021 • 395 lectures • 0 commentaires

Faits-Divers 1 semaine Taille

Le lutteur Ameth Lac Rose et son acolyte Olden, arrêtés pour agressions

PUBLICITÉ

Sale temps pour le lutteur Ameth Lac Rose. Ce pensionnaire de l’écurie de lutte Bada Dione a été placé, lundi dernier, en garde à vue au commissariat de police du Plateau. Le lutteur partage la cellule avec son acolyte «Olden», un autre gros bras en compagnie de qui il signait des agressions à Fann et au centre-ville.

L’image du monde de la lutte traditionnelle sénégalaise est à nouveau écorchée par une infraction portant vol aggravé, impliquant un lutteur en activité. Il s’agit du jeune pensionnaire de l’écurie Bada Dione, Ameth-Lac-Rose. Ce natif de la commune de Réfane (région de Diourbel), répondant au nom de Ameth Tine à l’état civil, a été mis aux arrêts par les limiers du commissariat du Plateau et placé en garde à vue pour association de malfaiteurs et vols commis avec la circonstance aggravante de violence. Les démêlés judiciaires du lutteur Ameth-Lac-Rose, font suite à une série d’agressions commises au centre-ville de Dakar, à Fann…, en compagnie d’un autre gros bras, Moustapha Ndiaye alias Tapha, alias Olden. 
Les faits incriminant Ameth-Lac-Rose remontent au lundi 15 novembre dernier. Ce jour-là, le pensionnaire de l’écurie Bada Dione s’accompagne de son binôme, Moustapha Ndiaye alias Olden. Sur une moto, «ils commettent plusieurs agressions au quartier dakarois de Fann et environs, avant de rallier le centre-ville vers 22 heures. Patrouillant dans les rues du centre des affaires, ils empruntent la rue Mouhamed 5 x Félix Faure où le lutteur Ameth-Lac-Rose et son acolyte Olden s’en prennent physiquement à d’honnêtes noctambules et les dépouillent de leurs biens. Malheureusement pour eux, des passants, indignés par cette scène de violence, prennent leur courage à deux mains. Alors que certains usent de leurs cordes vocales et ameutent le voisinage, d’autres plus intrépides, pourchassent les deux agresseurs qui tentent de vider les lieux en moto. Poursuivi par la clameur populaire, Ameth Lac Rose, plus véloce que son acolyte, parvient à s’échapper. Moins alerte, Moustapha Ndiaye alias Olden est cerné et appréhendé par la foule, puis acheminé au commissariat central de Dakar. Il sera, par la suite, conduit au commissariat de police du Plateau pour continuation d’enquête.» 
Les confessions du lutteur et de son acolyte
Entendu, Olden, originaire de Lambaye, craque et passe aux aveux. Aux hommes du commissaire Kh. Fall, il révèle qu’ils ont commis ce jour plusieurs agressions à Fann et au Plateau et que les deux téléphones portables trouvés en sa possession sont issus de ces vols. Domicilié à la cité Capverdienne de Dakar, Olden persiste à dire qu’il a agi en compagnie de Ameth-Lac-Rose qui est parvenu à s’enfuir. Les limiers qui l’ont placé en garde à vue, traquent le lutteur fugitif. Arrêté, Ameth-Lac-Rose est, à son tour, placé en garde à vue au commissariat de police du Plateau. Lutteur professionnel domicilié à la rue Tolbiac, Ameth-Lac-Rose, né en 1988 à Réfane, confesse sa responsabilité pénale, avant de lister les différents forfaits signés avec son complice, Olden, qu’il va rejoindre dans la chambre de sécurité. Tous les deux sont ainsi placés en garde à vue pour association de malfaiteurs et vols commis avec violence.
Abdoulaye DIEDHIOU

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 395 fois.

Publié par

Namory BARRY

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Ndiaga Ndiaye

Directeur de publication

Service commercial